Projets

Projets

Anticosti

En 2011, la firme Sproule Associates Limited a estimé les ressources potentielles en hydrocarbures contenues dans la Formation de Macasty à 33,9 milliards de barils de pétrole équivalent (meilleure estimation du volume de pétrole initialement en place non découvert – P50, ne tient pas compte du facteur de récupération des hydrocarbures en place, ni du caractère économique de leur développement éventuel). Cette estimation a été établie sur les 38 permis détenus par la société en commandite Hydrocarbures Anticosti S.E.C. et est basée sur les résultats d’analyses de plusieurs puits d’Anticosti, incluant les puits Pétrolia-Corridor-Chaloupe no 1, LGCP, LGPL, ARCO et Sandtop.

En 2012, Pétrolia et Corridor Resources ont réalisé trois sondages stratigraphiques sur Anticosti. Ces analyses avaient pour but de caractériser la Formation de Macasty au niveau de sa richesse en matière organique, de sa maturation, de sa porosité, de sa perméabilité ainsi que de sa composition minéralogique. Parmi ces analyses, 14 anciens puits de forage ont aussi été analysés afin de déterminer leur richesse en matière organique et leur maturation (par la méthode d’analyse géochimique du Rock Eval). Au total, environ 900 échantillons ont été analysés. Les résultats obtenus indiquent que la Formation de Macasty est une excellente roche mère et qu’elle possède une teneur élevée en matière organique. De plus, dans une étude récente, les résultats de 2012 de la Formation de Macasty ont été comparés à ceux de la Formation de Point Pleasant (Utica) dans le comté de Tuscarawas, en Ohio. Selon l’étude, les deux formations sont similaires en termes d’épaisseur, de matière organique, de composition, etc. La Formation de Macasty est un équivalent latéral de la Formation d’Utica.

Le 1er avril 2014, le gouvernement du Québec, via Ressources Québec, Saint-Aubin E&P (Québec) inc., Corridor Resources Inc. et Pétrolia inc. ont annoncé une entente de partenariat stratégique sur l’île d’Anticosti. Cette entente vise dans un premier temps la réalisation de travaux d’exploration pouvant atteindre 100 millions $, répartis en deux phases d’investissement. Ainsi, Ressources Québec investira jusqu’à 56,7 M $ et Saint-Aubin E&P jusqu’à 43,3 M $. Les intérêts des parties dans la Société en commandite portent sur 38 permis de recherche et s’établissent à 35 % pour Ressources Québec, 21,7 % pour Pétrolia, 21,7 % pour Saint-Aubin E&P et 21,7 % pour Corridor Resources. Cette entente concrétise les efforts déployés permettant de créer un partenariat et la réalisation d’un important programme d’exploration visant la caractérisation et le développement du pétrole de roche mère de la Formation de Macasty. 

Composition du partenariat

Hydrocarbures Anticosti S.E.C. est gérée par un conseil d’administration composé de cinq personnes, soit un représentant de chacun des partenaires et un administrateur indépendant. 

La Société a mis en place quatre comités afin de s’assurer du succès des opérations, tant au niveau technique, économique, environnemental que social. Ils sont composés d’un nombre égal de représentants de chacun des partenaires et présidés par des délégués de Pétrolia.

Les quatre comités d’Hydrocarbures Anticosti S.E.C. sont :

  • Le comité des opérations, présidé par M. Alexandre Gagnon, président-directeur général de Pétrolia;
  • Le comité technique, présidé par M. Mabrouk Ouederni, chef des opérations de Pétrolia;
  • Le comité santé, sécurité et environnement, présidé par M. Jean-Yves Laliberté, conseiller technique de Pétrolia;
  • Le comité acceptabilité sociale, présidé par M. Jean-François Belleau, directeur affaires publiques et gouvernementales.

Hydrocarbures Anticosti S.E.C. a désigné comme opérateur Pétrolia Anticosti inc., filiale détenue à 100 % par Pétrolia.

Aux fins de la transaction, Ressources Québec et St-Aubin E&P se sont engagés à financer des travaux d’exploration pour un montant pouvant atteindre 100 millions de dollars répartis en deux phases d’investissement.

 
Le résumé du programme d’exploration (voir schéma) se décline comme suit :

PREMIÈRE PHASE :

Les coûts pour cette première phase sont estimés entre 55 et 60 millions $, dont 56,7 % seront défrayés par Ressources Québec et 43,3 % par Saint-Aubin E&P.

  • 2014-2015 :

    Réalisation de 12 sondages stratigraphiques qui seront exécutés à l’aide de quatre foreuses minières (voir la carte des localisations);

    Ces sondages permettront d’extraire des carottes de la Formation de Macasty et de localiser les forages pétroliers qui seront réalisés en 2017.
  • 2016-2017 : 

    Réalisation de 3 forages horizontaux avec fracturation.

À la suite de résultats positifs et d’une décision favorable du conseil d’administration de la société Hydrocarbures Anticosti S.E.C., une deuxième phase d’exploration suivra après 2017. 
 

DEUXIÈME PHASE :

Les coûts pour cette deuxième phase sont estimés entre 40 et 45 million $, dont 56,7 % seront défrayés par Ressources Québec et 43,3 % par Saint-Aubin E&P.

  • 2017+ :

    Des forages pétroliers horizontaux avec fracturation seront réalisés.

L’approche d’Hydrocarbures Anticosti S.E.C. intègre les préoccupations du milieu tout au long des travaux de façon à favoriser l’acceptabilité sociale de ses projets. Ces travaux sont planifiés dans l’objectif de maximiser les retombées économiques des communautés, en favorisant, par exemple, l’hébergement, l’achat et l’embauche locaux. Toujours soucieuse d’employer les meilleures technologies, Pétrolia Anticosti inc. veillera à appliquer les plus hauts standards de l’industrie en matière de santé et de sécurité dans le respect de l’environnement et du milieu.

 

 

 

site internet dédié à Hydrocarbures Anticosti

Nous vous invitons à consulter le site Internet dédié à Anticosti en cliquant ici.

 

Projet de recherche de nature environnementale

Pétrolia travaille également à l’élaboration d’un programme d’acquisition d’informations à caractère scientifique et de suivi environnemental. Désireuse de respecter l’environnement et de s’investir dans la recherche, Pétrolia a demandé des travaux hydrogéologiques et participe à une chaire de recherche sur les cerfs de Virginie.

En accord avec sa volonté d’assurer une mise en valeur responsable de la ressource pétrolière et l’importance qu’elle accorde à l’eau, Pétrolia a d’une part mis de l’avant des travaux de suivi hydrogéologique avec l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) en vue de caractériser le système hydrogéologique régional et d’assurer le suivi des travaux d’exploration. Cette démarche est d’ailleurs similaire à celle qui est en cours sur la péninsule d’Haldimand. Les travaux, même s'ils ne sont pas obligatoires, s’inscrivent dans l’approche responsable développée par Pétrolia à l’égard du milieu physique et environnemental des communautés.

Pétrolia a également confirmé son appui à titre de partenaire aux travaux de la Chaire Anticosti de l’Université Laval. Un projet spécifique a été élaboré en vue de déterminer l’impact des activités pétrolières sur le comportement des cerfs de Virginie, puisqu’ils représentent une ressource importante de l’île sur les plans touristique et économique.