Projets

Projets

Bourque

La propriété Bourque, localisée à 30 km à l’est de la ville de Murdochville, est une découverte d’une grande importance pour Pétrolia. Situé à mi-chemin entre Murdochville et Grande-Vallée, ce projet recueille l'appui des autorités gaspésiennes.

En avril 2013, après une analyse des résultats des forages de 2012, Sproule, une firme indépendante, a estimé à plus de mille milliards de pieds cubes le volume de gaz naturel humide initialement en place dans quatre zones prospectives situées dans la même formation géologique. Cette découverte potentielle ajoute de l’intérêt aux autres permis de Pétrolia en Gaspésie, où des conditions géologiques semblables existent. 

 

Objectifs

Lors des forages des puits Bourque 1 et Bourque 2, des zones réservoirs ont été identifiées et Pétrolia s’est donné comme principal objectif d’en évaluer le potentiel. En avril 2013, la confirmation du potentiel commercial en gaz naturel, condensats et pétrole dans cette zone fracturée naturellement a permis de déterminer une nouvelle cible d’exploration.

La production d’hydrocarbures favoriserait un développement économique régional substantiel associé à la transformation des matières premières et à la venue d’autres industries dans la région. Il s’agit là d’un autre objectif important. 

Travaux de forage

Le forage du puits Bourque 1 a débuté le 19 juillet 2012 et a atteint la profondeur de 3 140 mètres (2 921 mètres à la verticale). Lors du forage, de nombreux indices de gaz humides ont été enregistrés et lors d’essais aux tiges, du gaz humide a été produit à la surface.

Pour sa part, le forage de Bourque 2 s’est terminé le 13 décembre 2012 et a atteint la profondeur de 2 680 mètres. Ce puits a révélé la présence de deux zones d’environ 300 mètres d’épaisseur chacune qui affichent des caractéristiques de réservoirs. Deux des trois essais aux tiges ont permis de produire du gaz naturel humide, et du pétrole léger mélangé à de la boue de forage a été récupéré.

Un programme de travaux basé sur les recommandations de Sproule est en cours de préparation. L’objectif de ces travaux sera d’identifier les caractéristiques de production de la Formation de Forillon et de confirmer les réserves.

Évolution du projet

En 2014, Pétrolia et TUGLIQ Énergie, joueur de premier plan dans le développement et le déploiement de la stratégie énergétique du Québec dans le Grand Nord, ont uni leurs forces. Ils se sont engagés à distribuer le gaz produit par Pétrolia sur ses permis de Bourque et à l’acheminer jusque sur la Côte-Nord par l'entremise d'un système mettant à profit la voie maritime. L'entente est d'une durée de 15 ans.

Un programme de travaux basé sur les recommandations de Sproule est en cours de préparation. L’objectif de ces travaux sera d’identifier les caractéristiques de production de la Formation de Forillon et de confirmer les réserves.

Les prochaines étapes pour la mise en valeur des ressources contenues sur Bourque sont des tests de production et éventuellement, le forage d'un troisième puits. De son côté, TUGLIQ propose d'utiliser une unité de liquéfaction amarrée en Gaspésie. Cette unité servira à approvisionner des barges de transport de petite taille, qui seront acheminées jusqu'au consommateur.

Au printemps 2015, Pétrolia a salué la volonté gouvernementale de compléter l’évaluation du potentiel de gaz naturel en Gaspésie, tel qu’exprimé dans le Budget Leitao. Cette volonté permettra de mettre en œuvre une chaîne de distribution de gaz naturel liquéfié allant du producteur en Gaspésie, jusqu’aux clients de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec.

Une des priorités de Pétrolia est de faire en sorte que les communautés locales bénéficient des retombées associées aux travaux d’exploration et, éventuellement, de production. Malgré un secteur des services de l’industrie pétrolière encore peu développé au Québec, les retombées économiques du forage du puits Bourque 1 se sont chiffrées à 2,6 millions $ à l’échelle provinciale, dont plus de 45 % ont bénéficié aux travailleurs et aux entreprises de la Gaspésie.